Alternance

Apprentissage

Le contrat d’apprentissage est accessible aux jeunes à partir de 16 ans ou à l’issue d’une classe de 3ème (une dérogation est possible pour les jeunes âgés de 15 ans s'ils justifient avoir accompli la scolarité du premier cycle de l'enseignement secondaire), jusqu’à la veille de leurs 26 ans (au moment de la signature du contrat). Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée, avec une particularité : une partie définie du temps de travail (qui dépend du niveau de formation) est consacrée à la formation.

Le contrat est signé, en général, pour une durée de deux ans, au maximum 3 mois avant et 3 mois après le début des cours (soit entre le 1er juin et le 30 novembre). La période d’essai est de deux mois. L’apprenti n’a plus le statut scolaire ou étudiant mais un statut de salarié au même titre que les autres employés de l’entreprise :

  • il bénéficie de 5 semaines de congés payés (et non plus des vacances scolaires) et de la réduction du temps de travail selon l’accord en vigueur dans l’entreprise.

  • il bénéficie de la sécurité sociale et des avantages sociaux de l’entreprise le cas échéant.

  • il bénéficie de la convention collective dont dépend l’entreprise.

Pour le centre de formation, le responsable de l’apprenti est l’employeur, et non les parents. C’est donc à lui que seront envoyés les documents relatifs à l’entrée en formation, les bulletins de note, les relevés d’absence…

Connaître le montant du salaire d’un apprenti, les aides financières dont peut bénéficier l’employeur, les textes de référence ?

Informations de la Chambre des Métiers
Informations de la CCI
Informations de la région Rhône-Alpes

Comment s'inscrire?

Aucune pré-inscription n'est à effectuer auprès du CFA avant la signature du contrat.
Cependant, pour certains diplômes, il est nécessaire de faire acte de candidature parallèlement aux démarches de recherche d'entreprise.
Téléchargez la fiche du diplôme qui vous intéresse dans la rubrique Le Catalogue de Formations.

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes par l’acquisition d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle.
Le contrat alterne des périodes d’enseignement général, technologique et professionnel et des périodes de travail en entreprise dans une activité en rapport avec la qualification visée.

Public

  • Jeunes âgés de 16 à 25 ans
  • Demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus
  • Bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion
  • Tout employeur du secteur marchand assujetti au financement de la formation professionnelle. 
  • Les entreprises de travail temporaire peuvent également embaucher des salariés en contrat de professionnalisation à durée déterminée.

L’État, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs ne peuvent pas conclure de contrat de professionnalisation.

Comment s'inscrire ?

Vous avez trouvé votre entreprise :

  • Elle doit s’assurer du financement de la formation auprès de son OPCA.
  • Une convention sera ensuite établie entre l’entreprise et la SEPR, à joindre au contrat de professionnalisation.
  • Vous signez le contrat de professionnalisation avec l’entreprise (Imprimé CERFA EJ20). Il doit être transmis à l'OPCA au plus tard dans les 5 jours qui suivent le début du contrat.
  • Votre inscription sera définitive au retour de la convention signée et de la copie du contrat enregistré par la DIRECCTE.

Informations pratiques :
Ministère du Travail
Pôle Emploi
ONISEP

  • Retour en haut de page