Les diplômes et certifications

Le LMA comme le CFA préparent à des diplômes nationaux enregistrés au RNCP. Ces diplômes sont classés par l’Éducation Nationale en niveau dans un ordre décroissant :

Le niveau V

C'est le premier niveau de qualification. Il correspond par exemple au CAP que l’on prépare en 2 ans et parfois en 1 an dans le cas d'une modulation de contrat. C’est aussi le BEP qui lui ne peut s’obtenir que dans un cursus de formation de BAC Professionnel.

Le niveau IV

C’est le niveau du Baccalauréat. Le diplôme le plus connu est le BAC Professionnel qui peut se préparer en 3 ans comme un BAC général ou technologique ou en 2 ans, sous condition d’admission après l’obtention d’un autre diplôme. On retrouve également le BP (Brevet Professionnel) qui est un diplôme très professionnel se préparant en 2 ans après un CAP (3 ans pour « préparateur en pharmacie et 2 ans après un BAC).
De par sa forte identité métiers d’art, la SEPR propose des BAC « AMA » artisanat et métier d’art et des BMA (brevet des métiers d’art).
Dans l'univers de la Podo-orthèse, on retrouve le DT (Diplôme de technicien) qui est la référence.
Le DEME (diplôme d’état de moniteur éducateur) est quand à lui un diplôme de niveau IV dans le monde du Social.
Enfin, des titres de branches professionnelles ou de Chambre de Métiers sont inscrits au répertoire National des titres et certification et sont donc aussi accessibles en contrat d’apprentissage. C’est le cas du BTM (brevet technique des métiers) pour la photographie et de certains CQP (certificat de qualification professionnelle).

Le niveau III

C’est le niveau « post-Bac » ou BAC + 2 ans.
Le BTS (brevet de technicien supérieur) est accessible après un diplôme général ou professionnel de niveau IV. Le DMA (diplôme des métiers d’art) permet une suite de formation après un BMA ou un BAC Pro selon les spécialités. Le DEES (diplôme d’état d’éducateur spécialisé dans les métiers du Social) est accessible après un BAC sur concours.

  • Retour en haut de page