Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

La VAE : la Validation des Acquis de l’Expérience

La loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 introduit des évolutions majeures dans le champ de la certification professionnelle.
Il s'agit d'une nouvelle possibilité : faire valider les acquis de son expérience en vue d'obtenir un diplôme, un titre, ou un certificat de qualification professionnelle.
Avec la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), il est désormais possible à toute personne, sur la base de  trois années d'expérience minimum en rapport avec une certification professionnelle, d'engager une démarche afin de l'obtenir en totalité ou en partie. Cette expérience peut relever d’une activité professionnelle salariée, non salariée (en tant que commerçant, collaborateur de commerçant, artisan, profession libérale, agriculteur) et /ou bénévole (activité syndicale, associative). La certification obtenue par cette voie aura la même valeur que celle attribuée à l'issue de la formation.
Avec la VAE, c'est le rôle formateur du travail qui est reconnu. Ce dispositif reconnait la capacité des individus à se former par le travail,  leur permet de valider leurs apprentissages et de les compléter tout au long de leur vie.
Pour le salarié les apports  de la VAE  sont :

  • Une reconnaissance professionnelle et personnelle
  • Une maîtrise professionnelle reconnue et valorisée
  • Le renforcement de l’employabilité
  • La sécurisation des parcours professionnels
  • La dynamisation du parcours professionnel, mobilité
  • La consolidation  de la dynamique identitaire

La prise en charge et le financement de la VAE sont possibles dans le cadre du CPF (Compte personnel de formation) du plan de formation de votre entreprise, Pôle Emploi …

Chaque situation doit être étudiée individuellement lors du premier contact avec le Point Relais Information Conseil.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site www.rhonealpes-orientation.org.
 

  • Retour en haut de page