Métiers rares d’art et métiers rares industriels

Niveau VALT 2 ans
Accès à la formation: 

Avec un niveau égal ou supérieur à la 3ème , tout apprenti préparant un diplôme de niveau V pour lequel il n’existe pas de CFA conventionné dans les métiers d’art (ou apprenti préparant un diplôme de niveau IV après étude de dossier).

Enseignement: 

La SEPR propose un dispositif spécifique aux métiers rares d’art qui permet de se former sur des métiers comme: CAP Luthier, CAP Taxidermiste, CAP Tapissier d'ameublement, CAP Souffleur de verre, CAP Encadreur, CAP Relieur, CAP Horloger, CAP Ferronier d'Art,...

Habituellement, l’apprentissage prévoit, un temps de formation au CFA de 400 h.

En ce qui concerne les métiers rares, le dispositif est différent : le contrat prévoit 320 h de formation au CFA.

  • Général : Mathématiques, sciences, français, langue vivante, histoire-géogra­phie et éducation civique, EPS, arts appliqués-cultures artistiques.
  • Professionnel : PSE (Prévention, Santé, Environnement). L’enseignement professionnel s’appuie sur les compétences de l’entreprise.

Le public de ce secteur se divise en deux groupes :

  • L’un, composé de jeunes non titulaires d’un diplôme (pas de dispense d’enseignement général).. Ce groupe suit l’ensemble des cours permettant le passage des épreuves d’enseignement général. L’enseignement professionnel est alors dispensé par le professionnel ayant signé le contrat.
  • L’autre groupe, constitué de jeunes titulaires d’un diplôme est dispensé d’en­seignement général. La SEPR propose des enseignements complémentaires et périphériques à leur activité professionnelle.

Une assistance pédagogique est mise en place afin de fournir une aide et un soutien à l’entreprise dans l’objectif de préparation et de réussite à l’examen.

Ce dispositif ne s’adresse aujourd’hui qu’à des personnes ayant signé un contrat d’apprentissage.

Entreprises d'accueil: 

Suivant le métier choisi: horloger, encadreur, sculpteur, sellier, luthier, tailleur, souffleur de verre, tapissier, vitrailliste, relieur, ferronier d'art, orfèvre, taxidermiste, cordonnier bottier, etc.

Et après ?: 
  • Travailler : En tant qu’artisan inscrit à la chambre des métiers, mais aussi en tant qu’artiste (maison des artistes), salarié d’une entreprise industrielle ou en profession libérale. Après de l’expérience, il est possible de devenir chef d’entreprise.
  • Continuer ses études : En BMA (Brevet des Métiers d’Art) ou en bac pro.

Les DMA (Diplômes des Métiers d’Art), de niveau III, mènent à des postes plus créatifs.

Comment m'inscrire

  Alternance

Au Centre de Formation d’Apprentis ou à l'Institut des Métiers

FC

En Formation Continue

1

Se préinscrire au Point Info SEPR au 04 72 83 27 28 ou via le formulaire

Déterminer une solution de financement (CIF, Plan de formation, DIF, Période de Pro, etc.)

2

Signer un contrat d’apprentissage avec un employeur. Le contrat se retire auprès de l'organisme interface (CCI, CMA, etc.) Pour le contrat de professionnalisation, nous contacter.

Contactez le conseiller commercial de la formation concernée pour vous accompagner dans votre projet

3

L’inscription est validée une fois le contrat reçu. La SEPR reprend alors contact avec vous

 

 

 

  • Retour en haut de page