Photographie

Le photographe de studio ou photographe d’entreprise

Il prépare, organise et réalise des prises de vue en studio ou en extérieur. Autres appellations du métier : Photographe industriel et publicitaire, photo­graphe technique, photographe spécialisé, photographe artistique,…

L’opérateur post-production

Il prend en charge le traitement et la finition des photos. Il assure les retouches et/ou les montages des images, se coordonne avec le photographe, prépare les fichiers images, réalise des épreuves de contrôle.

Le responsable de studio

Il dirige un studio travaillant pour la publicité, l’industrie ou la mode. Il a en charge la gestion administrative et financière, le commercial, l’encadrement du personnel, l’organisation des activités, le contrôle de la production, de la postproduction, l’investissement matériel et la ligne créatrice…

Le photographe spécialisé en photographie sociale

Il réalise des prises de vue en intérieur ou en extérieur. Il peut, selon l’orga­nisation où il travaille, réaliser les devis, assurer le travail post-production et être lui même le responsable du magasin.

L’opérateur en magasin photo

Il réalise l’ensemble des tâches du traitement numérique : du support d’image au développement « papier » des photos. Il est souvent amené à conseiller la clientèle et à participer à la vente.

Le photographe-reporter

Il restitue un fait ou un évènement à travers une photo. Il effectue des repor­tages à sa propre initiative ou à la demande des agences de presse.

Aptitudes requises: 

  • goût affirmé pour les arts, la culture et l’image,
  • sens artistique et esthétique indispensable pour la photo d’art comme pour la photo commerciale,
  • sens du contact et du commerce,
  • sens de l’initiative et goût du projet.

Le marché de l'emploi: 

Le passage au numérique a bouleversé le secteur d’activité.

La technologie numérique remplace inexorablement les technologies ar­gentiques, fondées sur la chimie. Les grands laboratoires de développement disparaissent. Les grands comptes produisant et gérant des bases de données photographiques basculent vers le numérique, les travaux de développement et de traitement des photographies évoluent vers des traitements logiciels, transformant en profondeur les compétences attendues des photographes.

52 % des salariés exercent dans des petites sociétés (1 à 5 salariés) qui repré­sentent 91 % des entreprises de la branche.

Les studios et autres activités photographiques représentent plus de la moitié des entreprises du secteur et 37 % des salariés.

On compte près de 3800 photographes-auteurs parmi les 10600 photo­graphes tous statuts et secteurs confondus.

Source : Observatoire des Professions de l’Image et Observatoire Prospectif du Commerce et CPC info 50 2011.

Les parcours

Parcours

  • Retour en haut de page