Recherche

SELFIE FOR WBL 2 (follow-up)

logo_selfie_wbl

Ce logo a été entièrement réalisé par la classe de DNMADE Numérique 1 en 2021-22, dans le cadre de l’enseignement pratique et mise en œuvre projet (PMOP), dispensé par Aurélie De Rorthais.
Pour en savoir plus : le site du projet

 

Ce projet est piloté directement par la SEPR. Il vise à faciliter la transition numérique dans les établissements de la formation professionnelle, mais aussi à renforcer la maîtrise des outils digitaux de ses différents acteurs (apprenants, enseignants, direction, entreprises d’accueil). L’outil au cœur de ce projet est SELFIE WBL (Self-reflection on Effective Learning by Fostering the use of Innovative Educational technologies - for Work-Based Learning), qui permet d’obtenir une auto-évaluation des capacités digitales d’un établissement.

Outre la SEPR, le projet rassemble 5 acteurs de la formation professionnelle : BBSW (Allemagne), OIC Poland (Pologne), AHDE (Hongrie), Skupnost VSŠ (Slovénie), EfVET (Belgique). Pendant 36 mois, les partenaires du projet travailleront sur le développement des résultats prévus, notamment lors de réunions et d’événements transnationaux. Les résultats seront ensuite testés sur les différents établissements participants et leurs réseaux.

La première réunion transnationale a eu lieu en novembre 2021, dans les locaux de la SEPR. La richesse des échanges était au rendez-vous et le travail a pu commencer dans de bonnes conditions, en attendant la prochaine réunion du projet en juin 2022, à Maribor, Slovénie.

 

Appel

2021 - ERASMUS + KA2 partenariats de coopération de l’EFP (Enseignement et Formation Professionnelle)

Pilote

SEPR – Société d’Enseignement Professionnel du Rhône (Lyon, France)

Dates et durée

01/11/2021 - 31/10/2024 (36 mois)

Contexte et historique

La transformation digitale est l'une des principales priorités stratégiques de l'Union Européenne pour la période 2020 - 2027. Le plan d'action pour l'éducation numérique comporte deux priorités stratégiques :

1. Favoriser le développement d'un écosystème éducatif numérique performant ;

2. Renforcer les aptitudes et compétences numériques pour la transformation digitale.

La plupart des établissements d'enseignement rencontrent des difficultés à aborder la transformation digitale au niveau opérationnel, bien que de nombreux outils, une littérature dense et de bonnes pratiques aient été développés. Les établissements d'EFP, avec tous leurs défis spécifiques aux secteurs professionnels et leurs évolutions rapides, sont dans une situation encore plus délicate car ils doivent aussi prendre en compte la transformation digitale dans sa dimension professionnelle.

Nous avions identifié SELFIE (Self-reflection on Effective Learning by Fostering the use of Innovative Educational technologies), comme un outil utile pour identifier le niveau de préparation numérique des écoles. Il s’agit d’un outil gratuit conçu pour aider les écoles à intégrer les technologies numériques dans l'enseignement, l'apprentissage et l'évaluation, développé par le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne, et lancé en octobre 2018.

Néanmoins, cet outil ne couvrait pas encore les questions spécifiques à l’apprentissage et aux différents secteurs professionnels, qui sont des éléments vitaux pour les établissements d'EFP. Au printemps 2020, le CCR a donc publié un appel d'offres pour piloter l'outil SELFIE for Work-Based Learning – SELFIE WBL (lié à l'apprentissage, impliquant également des tuteurs en entreprise) dans 4 pays de l'UE (France, Allemagne, Pologne et Hongrie). EfVET a postulé à l'appel d'offres, soutenu par les membres de ces pays (SEPR, BBSW, OIC Poland et AHDE) et un partenaire de recherche slovène (Skupnost VSŠ).

Le partenariat a testé SELFIE WBL dans les 4 pays mentionnés en impliquant un total de 59 établissements d'EFP, 97 tuteurs en entreprise, 177 chefs d'établissement, 1 221 enseignants, 10 294 apprenants et 43 coordinateurs d'école dans le projet pilote. Les établissements d'EFP ont alors reçu un rapport contenant de nombreuses données sur leurs différentes parties prenantes. Néanmoins, tous ont eu du mal à traduire les résultats en actions pour aborder efficacement la transformation digitale de leur établissement. Il leur manquait des recommandations basées sur leurs résultats, des exemples de bonnes pratiques, et la possibilité de se comparer, non pas dans l’idée d’un classement mais plutôt pour avoir une indication de ce que ces résultats signifient dans un contexte national ou européen. De plus, les établissements d'EFP se sont rendu compte que leur communication avec les entreprises n’était pas optimale et ont exprimé le besoin de renforcer leur écosystème partenarial local et régional.

Pour répondre à toutes ces questions soulevées par les établissements d'EFP engagées dans le projet pilote, le même consortium a décidé de postuler pour un second projet, qui prend la suite de SELFIE WBL et permettra de traiter les problématiques rencontrées pendant la phase de test.

Objectifs

Les objectifs du projet SELFIE WBL Follow-up sont :

  • Préparer et recueillir des lignes directrices, des recommandations et des bonnes pratiques pour tous les utilisateurs de l'outil SELFIE WBL, afin d’améliorer la compréhension de leur rapport institutionnel et l’utilisation qu’ils pourront en faire.
  • Faciliter l'utilisation de SELFIE WBL pour tous les établissements d'EFP, pour en faire un outil efficace au service de leur transformation digitale.

Activités

Le projet SELFIE WBL Follow-up vise à produire les livrables suivants :

1- Des solutions de formation continue pour les différentes parties prenantes :

  • la direction des établissements d’EFP ;
  • les enseignants et formateurs ;
  • les apprenants

2- Une boîte à outils, qui interviendra en support de SELFIE WBL :

  • Guide de préparation avant l'exercice d'auto-évaluation SELFIE WBL ;
  • Guide de suivi ;
  • Recommandations sur ‘Comment interpréter les résultats pour en extraire un plan d'action numérique institutionnel’ ;
  • Publication d’un recueil de bonnes/mauvaises pratiques ;
  • Exemples de rapports d'avancement par pays.

6 réunions transnationales de coordination sont organisées tous les 6 mois environ, auxquelles participe le chargé de projet de chaque partenaire et un membre de son équipe de travail. L’objectif de ces réunions est de planifier, concevoir et organiser en détail les livrables du projet, suivre et évaluer le travail effectué, remplir toutes les tâches administratives liées à la gestion de projet.

Séminaire de valorisation (fin de projet) : événement final visant à partager les résultats du projet. Ce sera également l'occasion de discuter des activités qui seront maintenues après la fin du projet.

Partnership
Le partenariat est composé de 6 organisations : 5 centres de formation professionnelle ou associations de l’EFP de différents pays de l'UE (Allemagne, France, Hongrie, Pologne, Slovénie), ainsi que d’EfVET (Belgique), fédération de la formation professionnelle au niveau européen.

  • BBSW - Berufsbildende Schule Wirtschaft I Ludwigshafen, Allemagne
  • OIC Poland Foundation, Pologne
  • AHDE - Association for Hungarian Digital Education, Hongrie
  • Skupnost VSŠ - Association of Slovene Higher Vocational Colleges, Slovénie

Logo commission européenne

Comment s'inscrire à la SEPR ?