Recherche

Hervé Brun

Coiffeur, chef d'entreprise et maître d'apprentissage

Le lyonnais Hervé Brun a toujours été attiré par le métier de coiffeur pour son aspect artistique et le contact avec le public. Après un CAP, puis Brevet professionnel en coiffure obtenu en 1966 à la SEPR, il s’installe à 23 ans à son compte dans le 6e arrondissement, quartier qu’il n’a plus quitté. Il est alors coiffeur et gérant de plusieurs salons, bien apprécié des habitants du quartier. Depuis plus de 15 ans il dirige l’activité du salon 6ème Art coiffure qui regroupe une équipe de 11 personnes, aujourd’hui cogéré avec son associé Olivier Levrat.

« Je crois que je fais partie d’une génération qui a beaucoup de chance : j’ai plusieurs centaines de personnes que je coiffe depuis le début de ma carrière, j’en suis à une 3e génération. Vous ne pouvez pas coiffer des personnes depuis des dizaines d’années sans qu’il y ait une confiance et une confidentialité réciproque qui se mettent en place. »

Gérant et tuteur, Hervé Brun a présenté, pendant sa carrière, 23 apprentis en coiffure, en majorité formés à la SEPR, aux diplômes de CAP et de Brevet professionnel. Tous ont réussi leurs examens. L’objectif, partagé par son équipe, est de transmettre la connaissance et l’amour du métier. Chaque année, il est membre du jury pour la sélection régionale au concours national des meilleurs apprentis de France. Cette implication lui a valu la reconnaissance de l’Éducation nationale : il reçoit en 2010 les Palmes académiques et se voit élevé au grade d’officier en 2013.

Certains de ces apprentis se sont lancés dans l’aventure de création de leur propre activité, ils sont partis explorer le monde (New-York, Suisse, Montréal, Portugal). Ce secteur, très féminisé par ailleurs, permet aux femmes une indépendance professionnelle et leur ouvre plus facilement accès à la création d’entreprise.

Hervé Brun constate aujourd’hui l’attractivité accru du métier auprès des jeunes bacheliers, le niveau de culture général des apprenants a donc aussi augmenté. Cela participe à l’amélioration de l’image du métier qui ne constitue plus le choix par défaut. Par ailleurs, l’élément important dans la formation de coiffeur aujourd’hui est la gestion de son entreprise, l’aspect administratif et financier. Le métier de coiffeur évolue donc incessamment et ouvre toujours aujourd’hui de belles perspectives.

Portrait réalisé par Maryna Kumeda (2014)
Photo : © Léa Bugnet

Comment s'inscrire à la SEPR ?