Métiers rares d'art

Claire Caron Mayor

Taxidermiste

CAP Métiers Rares taxidermie

Sa formation

Après une formation en sculpture à l’École Boulle, Claire Caron Mayor, passionnée par le monde animal, découvre et pratique pendant deux ans la taxidermie au Museum d’Histoire Naturelle de Paris, avant de parfaire sa formation dans le cadre d’un CAP en apprentissage auprès de Jacques Gilbert Meilleur Ouvrier de France.

Pour Claire Caron Mayor, étudier l’anatomie et le comportement des animaux permet de mieux les comprendre et ainsi, de mieux les protéger, ce qui est une de ses motivations. Biche azurée fait passer la biche du statut de proie à celui de prédateur. Sa posture douce et tranquille contraste avec ses tigrures, qui d’habitude habillent les féroces tigres de la jungle. Sa fourrure bleue lui donne un air d’animal légendaire, renforcé par ses yeux jaunes intenses qui captent le regard du spectateur.

J’ai choisi cette formation pour mon amour des animaux, la nature…je suis fascinée par l’anatomie tout ce qui se rapporte au vivant.

Claire Caron Mayor, sculpteur taxidermiste – Biche azurée, sculpture

Lauréate nationale 2022 -Niveau 3 – 2ème prix  régional Avenir Métiers d’art – Région Auvergne-Rhône-Alpes

Aucune image n'a été renseignée

AMOUR DE LA NATURE ET DE LA SCULPTURE

Teinture et taxidermie

De son expérience de deux années bénévoles à l’atelier de la taxidermie à côté Galerie de l’évolution du Muséum d’Histoire Naturelle, elle aura le déclic pour le métier de taxidermiste qui lui permet d’exprimer tout son amour pour le monde animal.

Elle travaille avec des réserves naturelles et elle souhaite faire des recherches pour développer des matériaux plus responsables.

Expérimentée dans l’alliage de la teinture et la taxidermie, elle ambitionne dé développer sa créativité grâce aux nouvelles technologies comme la 3D par exemple.

Tous les métiers d’art sont complémentaires.
Por_clairecaron_taxidermiste

Tigre acidulé

Cette sculpture a pour but de questionner la condition du tigre, l’animal le plus braconné de la planète. Ce prédateur, pouvant terrasser un buffle, est un symbole de puissance et de terreur. Il attire des hommes du monde entier, voulant prouver leur valeur en tuant un tigre.
En un siècle, ces grands félins ont vu leur population diminuer de 90%. En 2022, il ne restait plus que 3900 individus en liberté sur toute la planète. Sur 9 sous-espèces, 3 se sont définitivement éteintes.
Dans cette œuvre, le tigre s’est adapté pour survivre à l’homme. Cette mutation génétique a provoqué un changement de couleur de sa fourrure. Ainsi il se mêle parfaitement aux graffitis qui habillent la jungle urbaine. Avec ses moustaches couleur d’or le faisant s’apparenter aux dieux, il part à la conquête d’un nouveau territoire, la ville.
Cette nouvelle espèce s’appelle Tigre Acidulé.

consécration

Claire Caron Mayor dans les médias

Claire Caron Mayor a dépoussiéré l’image de la taxidermie, qu’elle soit consacrée aux musées ou aux trophées de chasse. Avec elle, la taxidermie est devenue un art qui va s’exposer au Grand Palais de Paris. Elle sera la seule au milieu de 350 exposants internationaux à présenter ce métier vieux de plusieurs siècles.

Mais qu’est-ce que la taxidermie au fait ? La taxidermie est l’art de conserver, par différentes techniques les animaux morts sous un aspect semblable à celui de leur vivant. Dans un cadre scientifique et en particulier celui des musées d’histoire naturelle, l’activité de taxidermiste avait pour but d’enseigner la zoologie aux étudiants. Aujourd’hui la taxidermie est une profession réglementée qui permet la conservation et l’observation des espèces.

Elle a participé à l’émission podcast « L’atelier de nos talents » en Août 2023 dont le sujet était la découverte du monde grâce à la taxidermie.

N’hésitez pas à écouter cette émission de France Bleu très intéressante pour en savoir plus sur l’art de la taxidermie.

Les secteurs métiers en lien avec son métier
Je m'abonne aux nouvelles de la SEPR ? Pour rester connecté avec la communauté d'apprenants et des formateurs de SEPR l'École des métiers
Newsletter

Pour examiner votre demande, nous traitons vos données personnelles. Pour plus d'informations, consulter notre Politique de confidentialité.